Les 5 MRC de la Gaspésie et la Fédération de l’UPA de la Gaspésie-Les Îles sont fiers d’annoncer le tout premier maillage de L’ARTERRE dans la région. La mise en place du service a nécessité plusieurs mois de travail commun entre le milieu municipal et le milieu agricole. Près de 2 ans après le lancement de L’ARTERRE, et près de 70 candidats, voilà le premier maillage.

« L’industrie agricole et laitière est d’une très grande importance dans notre MRC à la fois pour l’occupation du territoire, le développement économique que pour l’autonomie alimentaire. C’est pourquoi nous sommes très fiers d’assister à la réalisation d’un premier jumelage par l’entremise de L’ARTERRE. » – Éric Dubé, préfet, MRC de Bonaventure

« Le travail de partenariat développé entre les MRC et l’UPA par l’entremise de L’ARTERRE au cours des 2 dernières années, porte fruit et j’en suis ravie. La volonté exprimée par chacun de nous depuis le début de ces échanges a toujours été orientée vers les agriculteurs et les jeunes qui souhaitent s’engager comme agriculteur. Soulignons que les producteurs de lait ont aussi contribué à la réalisation de ce projet. »  – Michèle Poirier, présidente, Fédération de l’UPA de la Gaspésie-Les Îles

 

La petite histoire du maillage

Plusieurs années avant la mise en place du service dans la région M. Roland Poirier, producteur de bovins, voulait transférer son entreprise, située à Bonaventure, à la génération suivante. Après quelques tentatives de transferts, M. Poirier tenait toujours à céder son entreprise et partager son savoir-faire à des aspirants-producteurs. Avant même le lancement officiel, il avait débuté des démarches avec L’ARTERRE-Gaspésie. En fait, M. Poirier et son entreprise sont les premiers de la région à s’être inscrit au service.

« Une entreprise agricole, ça occupe le territoire, ça le fait vivre. Je voulais que mon entreprise perdure dans le temps pour continuer de dynamiser mon milieu. L’accompagnement de L’ARTERRE m’a permis de me retrouver à travers toutes les démarches, quand j’avais des questions, je savais automatiquement qui appeler. Sans eux, tout aurait été plus complexe. » – Roland Poirier, propriétaire Ferme du Ruisseau Jaune

 

De leur côté Maxime Plante et Marie-Eve Cyr caressaient le rêve d’avoir leur entreprise laitière en Gaspésie, même si tous les deux avaient déjà des emplois en agriculture. Après des recherches individuelles, ils se sont inscrits à L’ARTERRE, ainsi ils ont pu bénéficier d’un accompagnement personnalisé.

 

« Je suis un mordu de l’agriculture. Je suis né sur une ferme laitière en Chaudière-Appalaches, pour moi ce n’est pas juste un travail, c’est une passion, un mode de vie. J’ai la chance de pouvoir le vivre avec ma conjointe, dans sa région. Nous avons été visiter des entreprises dans d’autres régions, mais ici, en Gaspésie, il y a de la place pour des projets agricoles et plusieurs avantages, dont le prix des terres, mais aussi une communauté soudée notamment lors de notre dépôt au programme de démarrage des producteurs de lait. » – Maxime Plante, aspirant-producteur laitier

 

Avant même de s’inscrire à L’ARTERRE, les aspirants ont pris le temps de bien définir leurs besoins, faire des recherches et de faire des choix. Avec la mise en place du service de L’ARTERRE-Gaspésie, les deux parties ont pu bénéficier des services et de conseils spécifiques à leur réalité et leurs démarches. Les agents de maillage prennent en compte le rythme de chacune des parties afin de créer un lien de confiance. Le côté humain prend une grande part dans l’accompagnement et c’est un élément qui « fait la différence » et assure une pérennité au transfert.

 

« Dans un transfert d’entreprise agricole, on parle oui d’argent, mais surtout de patrimoine familial. Suivre le rythme des candidats est un aspect très important. Nous parlons de relations humaines. De passé, mais également de futur. » – Véronique Babin-Roussel, coordonnatrice de L’ARTERRE

 

_______________________________

 

L’ARTERRE est un service d’accompagnement et de jumelage gratuit et confidentiel offert sur tout le territoire de la Gaspésie pour les propriétaires, agriculteurs et aspirants-agriculteurs. L’ARTERRE-Gaspésie est rendue possible dans la région grâce au soutien du Fonds d’aide au rayonnement des régions (FARR) ainsi que la MRC d’Avignon, la MRC de Bonaventure, la MRC de La Côte-de-Gaspé, la MRC de La Haute-Gaspésie, la MRC du Rocher-Percé. Les MRC de la région jouent également un rôle structurant dans le projet par leur connaissance du territoire, et ils ont mandaté la Fédération de l’UPA de la Gaspésie – Les Îles afin d’offrir le service sur tout le territoire, notamment pour son expertise agricole.

 

 

Photo 1: M. Roland Poirier et Mme Lucie Bujold, propriétaires de la Ferme du Ruisseau Jaune Enr. située à Bonaventure.

Photo 2: M. Maxime Plante et Mme Marie-Eve Cyr, aspirants-producteurs laitiers.

Photo 3: Les deux parties réunies sur le site de l’entreprise.